jeudi 3 juin 2010

Des liens possibles entre l'activité solaire et le climat ?


Vincent Courtillot, Jean-Louis Le Mouël et deux collègues Russes découvrent que les cycles des taches solaires modulent la vitesse de rotation de notre planète !


Un lien très probable entre l’activité solaire et les régimes de vents latitudinaux modulerait les oscillations océaniques ; encore un lien, direct ou indirect, entre l’activité solaire et le climat de la planète. La publication scientifique dont il est question dans cet article est sous presse au Geophysical Research Letters.


Références :

Solar Forcing of the semi-annual Variation of Length-of-Day soit : "Forçage solaire de la variation de la durée semi-annuelle de la durée du jour "
Jean-Louis Le Mouël (1), Elena Blanter (1,2), Mikhail Shnirman (1,2), Vincent Courtillot (1).

Institut de Physique du Globe de Paris, Paris, France

International Institute of Earthquake Prediction Theory and Mathematical
Geophysics, Moscow, Russia

Submitted to GRL ; March 5, 2010.

Revised April 21, 2010).


Résumé original et traduction française :

Abstract: "We study the evolution of the amplitude A of the semi-annual variation of the length-of-day (lod) from 1962 to 2009. We show that A is strongly modulated (up to 30%) by the 11-yr cycle monitored by the sunspot number WN. A and WN are anticorrelated, WN leading A by 1-yr. A is therefore directly correlated with galactic cosmic ray intensity. The main part of the semi-annual variation in lod is due to the variation in mean zonal winds. We conclude that variations in mean zonal winds are modulated by the solar activity cycle through variations in irradiance, solar wind or cosmic ray intensity.".


Résumé : « Nous étudions l’évolution de l’amplitude A de la variation semi-annuelle de la durée du jour (length-of-day, LOD) de 1962 à 2009. Nous montrons que A est fortement modulé par le cycle de 11 ans caractérisé par le Nombre de Taches Solaires (Sunspot Number) WN. A et WN sont anti-corrélés, WN précédant A d’une année. A est donc directement corrélé avec l’intensité du rayonnement cosmique galactique. L’essentiel de la variation semi-annuelle du LOD est dû à la variation des vents moyens latitudinaux. Nous en concluons que les variations des ces vents sont modulées par les cycles d’activité solaire via les variations d’irradiance, du vent solaire ou de l’intensité du rayonnement cosmique. ».


Jolie conclusion de l'auteur de l'article : "L’abbé astronome Théophile Moreux écrivait, en 1928 : "...Tous ces phénomènes ( NDLR : résultant de l’activité éruptive solaire) ont une répercussion sur l’état d’ionisation de la haute atmosphère et retentissent sur notre climatologie. Les détails de cette action puissante nous échappent encore, mais les physiciens, n’en doutons pas, sauront un jour ou l’autre en démêler les lois, malgré quelques météorologistes attardés qui cherchent toujours en bas alors qu’il faut regarder plus haut.".".


L'article complet sur le site de News of Tomorrow. Source originale : Pensée Unique.


3 commentaires:

Milun a dit…

Je suppose que vous êtes au courant ?
http://www.lepoint.fr/actu-science/coup-de-froid-sur-les-climato-sceptiques-06-09-2010-1232901_59.php
extrait:"Le 21 août dernier, le Daily Telegraph battait donc sa coulpe en présentant ses excuses au Dr Rajendra Pachauri, le patron du GIEC traité
d'escroc et de corrompu dans un article publié neuf mois plus tôt.
Avant cela, le 20 juin 2010, The Sunday Times avait fait son mea culpa
auprès de ses lecteurs pour avoir publié, en février, un article
accusant les rédacteurs du GIEC d'avoir prédit une diminution de la
forêt sur des bases scientifiques fausses. En Allemagne, le Frankfurter Rundschau,
a dû, lui aussi, reconnaître avoir trop vite accusé de malversation
scientifique le GIEC qui prévoit un manque d'eau en Afrique."

Je ne pense pas que - comme BP - vous puissiez vraiment réparer le mal que vous avez fait, mais au moins en reconnaître la responsabilité en reversant par exemple le produit de vos gains sur votre bouquin à une association "qui va bien".

Véronique Anger-de Friberg a dit…
Ce commentaire a été supprimé par son auteur.
Véronique Anger-de Friberg a dit…

Puisque vous semblez si bien informé, vous devriez savoir (avant de faire une suggestion, la moindre des choses est de se renseigner...) que les droits d'auteur de LDC sont reversés directement à la Croix Rouge Haïti par l'éditeur, Nicolas Grondin de l'Arganier. Tout est tjrs vérifiable, il suffit de se donner la peine de chercher, d'autant que ça ne date pas d'hier, mais je n'ai pas l'habitude de communiquer sur mes "bonnes oeuvres" contrairement à certains). Et vous, que faites-vous donc pour vos semblables chez Monsieur-donneur de leçons comme ces gens manipulateurs que vous défendez si mal, sans arguments, juste en attaquant ceux qui leur demandent légitimement des comptes ?